Les examens professionnels A+

Vous êtes directeur général d’une collectivité de plus de 10 000 habitants ? Vous pouvez passer un examen professionnel permettant d’accéder aux cadres d’emplois d’administrateur territorial ou ingénieur en chef territorial. 
 

L’examen professionnel : pour qui ?

L’examen professionnel est ouvert aux :

  • attachés principaux et directeurs territoriaux justifiant de 4 ans de services effectifs dans l’un de ces grades
     
  • ingénieurs principaux et ingénieurs hors classe justifiant de 4 ans de services effectifs dans l’un de ces grades
     
  • fonctionnaires territoriaux de catégorie A qui ont occupé, pendant au moins 6 ans, un ou plusieurs emplois fonctionnels suivant : 
    • directeur ou directrice général adjoint des services d'un département ou d'une région
    • directeur ou directrice général d'une commune de plus de 10 000 habitants
    • directeur ou directrice général adjoint des services d'une commune ou d'un établissement public local de plus de 20 000 habitants 
       
  • membres du cadre d’emplois des ingénieurs ou ingénieures territoriaux qui ont occupé, pendant au moins 6 ans, un ou plusieurs emplois fonctionnels, tels que :
    • directeur ou directrice général des services d'une commune de plus de 10 000 habitants
    • directeur ou directrice général adjoint des services d'une commune de plus de 20 000 habitants 
    • directeur ou directrice des services techniques des communes et directeur ou directrice générale des services techniques des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, de 10 000 à 80 000 habitants…
       

En savoir plus sur le détail précis des conditions d’accès de chaque examen : administrateur territorial et ingénieur en chef territorial

 

En quoi consiste l’examen professionnel ?

Il consiste en deux épreuves : 

  • L’épreuve d’admissibilité : remise de trois documents, à savoir le parcours professionnel, une lettre de motivation, un rapport sur une réalisation professionnelle. 
     
  • L’épreuve orale d’admission : il s’agit de démontrer sa motivation et son aptitude durant une épreuve orale de 40 minutes 

Comment préparer les épreuves ?

Le CNFPT organise une préparation à l’épreuve orale d’admission pour les candidats ayant réussi l’épreuve d’admissibilité. La préparation consiste en :  

  • une phase d’entraînement à l’oral devant des jurys blancs 
  • un accompagnement sur son projet professionnel 
  • un atelier de prise de parole