A :

La préparation aux concours

Le CNFPT organise les concours pour l’accès aux cadres d’emplois des administrateurs, conservateurs du patrimoine, conservateurs de bibliothèques et ingénieurs en chef.

Il propose des préparations pour les concours internes. Préparer les concours de l’INET demande un fort investissement et le plus souvent au minimum une année de préparation. 

Selon votre parcours professionnel, il existe différents types de concours et examens possibles : 

  • Le concours externe : ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme bac+3 ou d’un diplôme d’ingénieur (pour le concours ingénieur en chef). 

  • Le concours interne : ouvert aux candidats fonctionnaires justifiant d’un certain nombre d’années de services publics effectifs. 

  • Le troisième concours : accessible à des candidats justifiant d’une expérience professionnelle, élective ou associative d’au moins huit ans. 

  • L’examen professionnel : ouvert aux fonctionnaires en activité ou en détachement justifiant de quatre années de services effectifs. 

Récapitulatif des types de concours en fonction du cadre d’emploi

Types de concours et examens A+
Les concours et examens professionnels organisés par le CNFPT

 

Le CNFPT organise des préparations pour les concours internes. Pour les concours externes et 3ème concours, des préparations aux concours administratifs sont proposées par divers organismes : Universités, Instituts d’Etudes Politiques (IEP), instituts de préparation à l'administration générale (IPAG), etc. 

Concours d’administrateur territorial

La préparation est accessible aux candidats ayant réussi le test de sélection. Les candidats doivent être en situation d'activité, et avoir l’accord de leur employeur. 

Les agents retenus suivent un parcours d'une durée de 10 mois qui comprend des regroupements de 2,5 à 3,5 jours à l'INSET d'Angers, des concours blancs qui se déroulent dans les délégations du CNFPT, un accompagnement à distance collectif et individuel, une préparation à l'oral pour les candidats admissibles au concours interne. 

▶️ En savoir plus 

Concours d’ingénieur en chef territorial

La préparation est accessible aux candidats ayant réussi le test de sélection. Les candidats doivent être en situation d'activité, et avoir l’accord de leur employeur. 

Les regroupements se déroulent sur deux sites d’implantation selon le nombre de candidats retenus : à Montpellier et Paris. Le parcours de préparation comprend des regroupements de 2 à 5 jours, avec un accompagnement à distance collectif et individuel, des concours blancs, une préparation à l'oral pour les candidats ou candidates admissibles au concours interne. 

▶️ En savoir plus 

Concours de conservateur territorial de bibliothèques

La préparation est accessible aux candidats ayant réussi le test de sélection. Les candidats doivent être en situation d'activité, et avoir l’accord de leur employeur.  

Elle comprend 4 regroupements de 3 jours (deux regroupements en présentiel à Paris et deux en distanciel.) Chaque regroupement se décompose en deux temps : un temps d’entraînement méthodologique animé par les intervenants, ainsi qu’un concours blanc.  

▶️ En savoir plus 

Concours de conservateur territorial du patrimoine

La préparation est accessible aux candidats ayant réussi le test de sélection. Les candidats doivent être en situation d'activité, et avoir l’accord de leur employeur. 

La préparation comprend une phase de préparation avant les épreuves d’admissibilité soit 4 regroupements de 3,5 à 2,5 jours en présentiel à Paris et en distanciel, un concours blanc et une phase de préparation avant les épreuves d’admission. 

▶️ En savoir plus 

Se documenter avec des ressources utiles

Échanger avec les élèves

Les élèves de l’INET témoignent de leur formation et de la vie de leur promotion sur des blogs et sur les réseaux sociaux. Ils proposent également des conseils, pistes et idées de lectures pour préparer les concours. 

 

Assister aux oraux des concours

Les oraux des concours organisés par le CNFPT sont ouverts au public. Une demande doit être formulée préalablement auprès de la direction des concours et de la mobilité des cadres de direction.

Une discrétion absolue est exigée afin de ne pas perturber le bon déroulement des épreuves.