Le concours

Intégrer l’INET, grande école du service public local, c'est réussir un concours exigeant.

Trois concours pour trois types de profils

Il existe trois types de concours pour trois types de candidats : le concours externe, le concours interne et le troisième concours.

- Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme national, ou reconnu, ou visé par l’État, sanctionnant une formation d’une durée au moins égale à trois années d’études supérieures après le baccalauréat (exemples : licence, maitrise ou master, diplôme d’institut d’études politiques, diplôme d’ingénieur ou d’écoles de commerce...).

- Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics ou aux agents d’une organisation internationale intergouvernementale, justifiant au 1er janvier de l’année du concours d’au moins quatre ans de services publics.

- Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant de l'exercice, pendant une durée de huit années au moins, d'une ou de plusieurs activités professionnelles, d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d'une association.

Les conditions d’accès

L’admission aux concours requiert de la part du candidat soit de disposer de la nationalité française, soit d’être ressortissant d’un État membre de l’Union Européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique européen. Il doit par ailleurs être en position régulière au regard des lois sur le service national.

Une préparation au concours interne

Pour les agents publics en situation d'activité qui veulent devenir administrateur territorial par la voie du concours interne, l’INET pilote une préparation au concours interne. Cette préparation est accessible aux candidats ayant réussi un test de sélection.

Du candidat à l’administrateur territorial

Les lauréats sont nommés élèves par le président du CNFPT pour les 18 mois de leur formation. Le CNFPT rémunère les élèves durant leur formation. À l’issue, il leur délivre un certificat d’aptitude aux fonctions d’administrateur territorial. Les élèves sont alors inscrits sur la liste d’aptitude des administrateurs territoriaux pour une durée d’un an renouvelable deux fois. Pendant cette période, ils peuvent se faire recruter par une collectivité territoriale.

 

 

Les jurys du concours

Les membres de jury du concours d’administrateur territorial sont issus de 3 collèges : le collège des fonctionnaires territoriaux de catégorie A (dont un  au moins du cadre d’emplois d’administrateur territorial), le collège des élus locaux et le collège des personnalités qualifiées (experts, universitaires, etc.)
 
Quelques grands principes :
  • Le principe de la souveraineté du jury.
  • Le principe d’égalité de traitement des candidats.
  • Le principe d’impartialité.

 

Un rapport de bilan du concours est publié sur le site du CNFPT , formalisant les remarques et commentaires du jury sur le déroulement des épreuves écrites et orales.