La formation des élèves ingénieur.e.s en chef territoriales.aux

Son concours réussi, le.a lauréat.e au concours d’ingénieur.e en chef territorial.e intègre l’INET.

Il va suivre durant 12 mois de formation d’excellence pour devenir haut fonctionnaire, garantir l’intérêt général et mener des missions d’envergure sur les territoires.

Une formation d’excellence

Les enjeux de la formation consistent à doter les élèves ingénieur.e.s en chef territoriaux d’un socle de connaissances et d’expériences pratiques, leur permettant d’affirmer leur expertise technique, tout en les préparant aux fonctions de direction et de direction générale des collectivités locales.

Les objectifs de la formation sont les suivants :

  • maitriser les grands champs de l’ingénierie publique territoriale
  • manager des équipes dans un environnement complexe
  • concevoir, évaluer les politiques publiques, être force de proposition et répondre à la commande des élus
  • associer les usager.ère.s et des citoyen.ne.s dans l’action publique locale
  • promouvoir les valeurs du service public et de l’intérêt général

 

Dans le cadre des fonctions occupées par les ingénieurs en chef territoriaux, les thématiques suivantes sont notamment fortement développées pendant la scolarité :

  • les connaissances clés des grands champs de l’ingénierie publique territoriale
  • le développement durable, les transitions énergétiques et climatiques et la gestion des risques
  • les usages du numérique, la gestion des données
  • le pilotage stratégique, l’ingénierie territoriale et développement économique
  • la maîtrise d’ouvrage publique, l’ingénierie de projet complexe et les modes de gestion
  • l’insertion dans l’environnement européen et international
  • l’encadrement et la gestion des organisations et des ressources
  • le sens et les valeurs publics

Entre apports théoriques et missions de terrain

D’une durée de 12 mois, la formation est basée sur le principe d’alternance entre :

  • les sessions théoriques d’une durée totale de six mois dont des actions d’accompagnement à la professionnalisation et à l’emploi
  • trois stages pratiques accomplis auprès de collectivités territoriales ou d’établissements publics, de services de l’État ou de structures privées ou associatives

A chaque élève sa formation

Les dispositifs suivants sont proposés durant la scolarité :

  • un accompagnement psycho-professionnel permettant de mieux construire le projet professionnel,
  • une formation à la stratégie de recherche d’emploi et aux techniques d’entretien de recrutement,
  • un accompagnement pédagogique par les responsables de promotion,
  • un conseil de professionnalisation (composé de membres de direction générale et experts) tout au long de la scolarité. Il assure un suivi individualisé des élèves et dispense des conseils relatifs au projet professionnel, aux stages, aux formations complémentaires et à la recherche d’emploi.

Document(s)