Les métiers des ingénieurs en chef territoriaux

Quels sont les métiers exercés par les ingénieurs en chef territoriaux ? Quels sont les débouchés et carrières professionnelles pour les élèves à la sortie de l’INET ? 

Le statut

L’ingénieur en chef territorial correspond à un statut de la fonction publique donnant accès à des postes de direction dans une collectivité territoriale : ville de plus de 40 000 habitants, région, département, structure intercommunale...

La fonction

Il exerce ses fonctions dans des domaines variés, en lien avec la maîtrise d’ouvrage publique et l’ingénierie territoriale : systèmes d’informations, urbanisme, aménagement du territoire, transport, bâtiments...  

Il peut également occuper des fonctions de direction générale et piloter l’ensemble des services et des projets d’une collectivité. 

Les postes à la sortie de l'INET

  • Directeur / Directrice général des services   

  • Directeur / Directrice général adjoint (DGA) au développement du territoire  

  • Directeur / Directrice des systèmes d’information    

  • Directeur / Directrice de l’environnement  

  • Directeur / Directrice de l’eau et de l’assainissement  

  • Directeur / Directrice des services techniques   

  • Directeur / Directrice transports et mobilité  

  • Directeur / Directrice patrimoine et bâtiments 

Le pilote de l’ingénierie publique territoriale

L’ingénieur en chef territorial contribue à la conduite de l’action publique locale aux côtés des élus : maire, président de conseil départemental ou régional…, pour les citoyens et les usagers des services publics de proximité. Il pilote des projets stratégiques à caractère technique afin de construire les territoires de demain. Il évolue dans le secteur public local qui porte la majorité de l’investissement public.  

Il occupe des fonctions de direction au sein de la collectivité territoriale. Il est en charge de la stratégie et du pilotage de l’ingénierie publique territoriale : architecture, infrastructures et réseaux, prévention et gestion des risques, urbanisme, aménagement et paysages, numérique et systèmes d’information, patrimoine et bâtiments… Il gère le pilotage stratégique et opérationnel des organisations, des équipes et des ressources. 

Il pilote des chantiers phares comme : les villes connectées, les infrastructures, les routes, les canaux, les transports en communs, les réseaux numériques, le traitement des déchets, l’adduction d’eau, les gros équipements et bâtiments publics. Il pilote, anime et encadre des équipes importantes.  

Les compétences

  • Expertise technique 

  • Vision stratégique 

  • Management d’équipe 

  • Pilotage de projets complexes 

  • Relations aux élus et usagers 

Les débouchés

À l’issue de la formation à l’INET, les élèves ingénieurs en chef territoriaux sont inscrits sur une liste d’aptitude et recherchent par eux-mêmes leur premier poste en collectivité. Un an après la fin de la scolarité, tous les élèves ont trouvé un poste. 

La rémunération

La rémunération des fonctionnaires se compose d’une partie fixe (le traitement indiciaire) et d’une partie variable (primes et indemnités), qui varie en fonction de la collectivité, de la fonction exercée, de la situation géographique, familiale… L’avancement est lié à un système d’échelons propre à la fonction publique. Le traitement indiciaire (donc hors primes) des ingénieurs en chef territoriaux va de 1890 euros brut à 5970 euros brut mensuel en fin de carrière. 

Les chiffres-clés

Les collectivités qui emploient les élèves sont les suivantes : 

  • Etablissement intercommunal : 60%  

  • Département : 16 % 

  • Ville de + de 40000 habitants : 16 % 

  • Région : 8 % 

 

Le premier poste occupé par les élèves à la sortie de l’INET : 

premiers postes occupés par les élèves à la sortie de l'INET

Les principaux domaines d’activité de leur premier emploi : 

domaines activité ingénieurs INET