A :

La formation des conservateurs territoriaux de bibliothèques


Le conservateur territorial de bibliothèques occupe des fonctions de direction au sein d'une bibliothèque, d'une médiathèque ou d'une direction culturelle. Il a pour mission de développer la diffusion des ressources de son établissement.

Après la réussite au concours, les lauréats suivent une formation initiale de 18 mois à l’INET pour devenir conservateur territorial de bibliothèques.

Pendant leur formation, les élèves de l’INET sont des agents du CNFPT et sont à ce titre rémunérés. La formation débute en janvier et se termine en juin de l’année suivante.

Sept blocs de compétences

  • Compétences scientifiques et techniques liées au métier de conservateur de bibliothèques

  • Culture et expertise territoriale : gouvernance, relations aux élus, valeurs et sens de l’action publique, organisation des collectivités...

  • Politiques publiques : développement économique, emploi, insertion, cohésion sociale, culture, éducation, aménagement du territoire...

  • Gestion des ressources : finances, ressources humaines, modes de gestion, systèmes d’information, maîtrise d’ouvrage publique.

  • Ouverture sur la société : valorisation de l’engagement associatif des élèves, participation à des colloques, réalisation d’études, stages d’ouverture...

  • Posture du cadre de direction : management, outillage méthodologique de gestion de projets, communication...

  • Accompagnement vers l’emploi : accompagnement individuel et collectif à la définition du projet professionnel

Deux itinéraires transversaux

  • Numérique : gestion des données, big data, e-management, relation aux citoyens, politique publique d’aménagement numérique du territoire

  • Europe : environnement institutionnel, fonds européens, approche comparée des politiques publiques, intégration des enjeux européens dans la gouvernance territoriale.

Des modules inter-filières

Les élèves conservateurs de bibliothèques ont des temps de formation partagés avec les élèves administrateurs, les élèves conservateurs du patrimoine et les élèves ingénieurs en chef territoriaux. Le but est de favoriser les interactions et échanges entre les élèves issus des différents cadres d’emplois en vue de leurs futures collaborations professionnelles.

Des intervenants issus du monde professionnel

La formation est assurée par des intervenants experts du milieu territorial et des bibliothèques : cadres de direction de grandes collectivités, directeurs et directrices de médiathèques, de bibliothèques départementales, des affaires culturelles, élus, consultants.

La pédagogie, fondée sur l’intelligence collective, place l’élève au cœur de sa formation : études de cas, jeux de rôles, travaux collaboratifs, visites apprenantes, co-conception de modules de formation..

Les périodes de mises en situations professionnelles sont au cœur de la formation dispensée à l’INET. L'alternance entre apport théoriques et missions de terrain permet aux élèves conservateurs territoriaux de bibliothèques de monter progressivement en compétences et responsabilités.

Les stages des élèves conservateurs de bibliothèques

La formation initiale comprend cinq périodes de stages :

La formation à l’INET a pour finalité l’insertion professionnelle des futurs conservateurs territoriaux de bibliothèques.

Un accompagnement individualisé

Un conseil de professionnalisation, composé de cadres de direction en poste, suit les élèves de façon individuelle tout au long de leur scolarité et intervient aux étapes clés de leurs parcours.

L’élève est accompagné par l’équipe pédagogique dans sa recherche de poste et jusqu’à sa prise de fonction.

À l’issue de leur formation initiale, les administrateurs territoriaux continuent à bénéficier d’un accompagnement de l’INET et du CNFPT aux étapes clés de leur carrière : formation continue, conseil, orientation, projets de mobilité, événements.

Une dynamique de réseaux

L’INET développe des partenariats avec de grande écoles et différentes associations qui favorisent l’expertise métier et le développement du réseau professionnel des élèves. Par exemple : 

  • L’ENSSIB : École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques

  • L’Ecole des Chartes

  • La BNF : Bibliothèques Nationale de France

  • L’ABF : l’Association des Bibliothécaires de France

  • L’ADBU : l’Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation

  • L’ADBGV : l’Association des directrices et directeurs des bibliothèques municipales et groupements intercommunaux des villes de France

Au terme de la formation à l’INET, les élèves conservateurs territoriaux de bibliothèques sont inscrits sur une liste d’aptitude et recherchent par eux-mêmes leur premier poste en collectivité. En moyenne, six mois après la fin de la scolarité, tous les élèves ont trouvé un poste.

Exemples de postes à la sortie de l'INET

· Directeur / directrice de bibliothèque

· Directeur / directrice adjoint de médiathèque

· Responsable du réseau de lecture publique

· Directeur / directrice d’établissement culturel

· Directeur / directrice de la lecture publique et des bibliothèques

· Chargé de mission du réseau Jeunesse

En savoir plus sur les métiers des conservateurs territoriaux de bibliothèques